~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PHOTOBOOK] Hina Long interview

Aller en bas 
AuteurMessage
jennifer
: Mugendai :
: Mugendai :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1559
Age : 37
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: [PHOTOBOOK] Hina Long interview   Mer 30 Jan - 16:53

A la fin du livre le plus épais, il est mentionné que ces interviews ont été réalisées le jour de la fin de la tournée, et que cela a pris environ une heure pour chaque membre. Et que le temps qu’Hina – qui était passé en dernier – finisse, il était une heure du matin.

Je crois que désormais, par la faute d’Hina, plus d’un junior est traumatisé par la vue d’un ballon de foot…
Sinon, j’adore son proverbe.Il est beau.

Shingo Murakami
"Une fois qu’on a accru la qualité, il faut la garder = maintenir cette qualité" c’est ce dont j’ai appris à être consciencieux..

- Une vision qui restera dans votre esprit?
La vue au Tokyo Dome.
C’était grandiose.
"Ah, cette vue est pour nous, et rien que pour nous", voilà ce que j’ai pensé.
J’ai appris que même si l’endroit est gigantesque, on peut malgré tout se sentir “ensemble”.
Je crois que tous ceux qui sont venus nous voir l’ont également ressenti.

- Les souvenirs que vous avez achetés?
Des T-shirts à Okinawa.
Je ne sais pas pourquoi, mais cette fois j’ai acheté plein de T-shirts pour les membres.
J’en ai sûrement donné 2 à chacun.

- Un goût qui vous reste en mémoire?
Si j’étais affamé et avec les membres, tout me semblait bon.
Alors si je dois choisir quelque chose de différent… l’eau, j’imagine.
J’ai bu beaucoup d’eau.
Là où l’eau a le meilleur goût, c’est quand pendant un show, on est vraiment assoiffé.
Bien sûr je ne buvais pas tout d’un coup, mais à chaque show je buvais au moins 2 litres.
Ca n’a pas de goût à proprement parler, mais ça faisait vraiment du bien.

- Un moment où vous vous êtes trouvé en mauvaise posture?
Rien de vraiment mauvais n’est arrivé.
Enfin, je veux dire, c’était plutôt que quand quelque chose arrivait, c’était plutôt amusant.
Si c’est un problème technique, je ne peux rien y faire, et si j’oublie la danse ou les paroles, du moment que je donne quand même 100% de moi-même, alors je ne considère pas cela comme une faute. Je suis humain, alors je fais des erreurs, et si je suis trop hyper… il y a des moments comme ça, aussi.

- A propos de votre solo ?
Honnêtement, au début, ça a été dur, physiquement.
Je n’étais probablement pas assez relax.
Quand Yaracchi m’enseignait les pas, il me disait ‘’Ne sois pas si raide.’’
J’imagine que je n’étais pas très souple.
Mais à un moment, quelque chose a changé.
Comme si, même sans que je m’en rende compte, mon corps faisait ce qu’il fallait.
Après Osaka, environ, quand j’ai regardé la vidéo de la Yokohama Arena, je pouvais le voir, ‘’Ah, c’est différent’’, c’était un changement visible.
A ce moment, j’ai compris ce que Yaracchi voulait dire.

- Souvenir des "Eito Ranger"
Au dernier show à Okinawa, quand on a échangé nos personnages et que j’étais Green, je n’avais rien à faire (rires).
En plus, avec ce rôle, on est généralement dans un coin de la scène.
Green a cette réplique, ‘’Ne croyez pas que les hommes soient faciles”, mais ce genre de choses, ce n’est pas vraiment mon truc (rires).
En ce qui me concerne, je vais voir directement les gens, alors c’était difficile de jouer un personnage aussi silencieux que Green.

- Une partie du "show" que vous adorez pendant les concerts ?
L’opening, je dirais.
Avec ce costume, et l’atmosphère autour de nous pendant que l’on est là, silencieux, j’aimais ça.
La plupart du temps on fait des trucs drôles, on danse, on bouge beaucoup.
Alors rester là, sans bouger, c’était rafraîchissant.
On portait des lunettes de soleil, et les gens ne pouvaient pas voir nos yeux, mais nous on pouvait voir beaucoup de choses.
Du genre, ‘’oh, aujourd’hui la section ‘parents et enfants’ est de ce côté’’, j’aimais bien.

- Un costume du concert que vous avez aimé?
Mon costume pour mon solo dans les halls était agréable pour danser, et je l’aimais.
En fait, quand il a été conçu, j’ai demandé à ce qu’il soit ‘’pratique pour danser’’.
C’était la première fois que nous avions des costumes différents selon que nous étions dans des halls ou dans des arenas.

- Les spectateurs qui vont ont fait une forte impression?
Les gens qui étaient venus en couple, et les garçons, m’ont laissé une forte impression.
Quand il y a des garçons, parfois je les fixe du regard jusqu’à ce qu’ils me fassent un signe.
La petite amie à côté d’eux leur fait “Regarde, il te regarde! Fais-lui un signe” et ensuite ils sont un peu timides, mais ils lèvent brièvement la main, et ça me rend vraiment heureux.
Je pense honnêtement que pour qu’un garçon vienne, c’est qu’il est très courageux.
Alors si ils ont rassemblés tellement de courage, je veux qu’ils s’amusent.
Une fois, pendant un encore, j’ai même échangé un maillot de foot avec quelqu’un.

- Souvenir des loges?
Peut-être que je n’ai pas beaucoup interagi avec les membres.
Si je parle trop avec eux, alors je suis à cours de choses à dire pendant le show (rires).
Ce que je faisais dans les loges dépendait u temps que j’avais.
Je finissais mes étirements une heure avant le show, et puis je prenais une douche… ce genre de rythme.

- Changements physiques?
Ma barbe, elle a beaucoup poussé (rires).
A mi-tournée, j’ai pensé “peut-être que je devrais la garder’’, et je ne me suis pas rasé pendant une semaine.
Je la trouvais plutôt fournie, jusqu’à ce que je réalise que sur les écrans et les moniteurs, on ne la voyait quasiment pas.
Oh, ça ne se remarquait même pas… alors je me suis tout de suite rasé.
En ce qui concerne le poids, j’ai commencé autour de 60 kilos, je suis descendu à 56, mais je suis remonté à 59 à la fin.

- Changements mentaux?
Cette question est difficile ~.
Je pense qu’il y a eu beaucoup de changements.
Je suis conscient du fait que beaucoup de choses ont changé, mais de là à dire quoi exactement… je crois que je ne suis pas très sûr.
Si je devais l’exprimer avec des mots, ce serait quelque chose comme si ce sentiment, ‘’dès le début, je dois faire en sorte que tout se passe bien’’, avait disparu.
Ce n’est pas que je n’étais pas sérieux, mais j’ai appris à me relaxer quand il le fallait.
Si je ne l’avais pas fait, je crois que je n’aurai pas pu traverser ce mois d’Août extrêmement agité.
Avant, j’étais hyper avant même d’arriver au lieu du concert, mais au milieu de la tournée, j’ai commencé à me calmer quelques minutes avant le début du show.
Et je pense que "Une fois qu’on a accru la qualité, il faut la garder = maintenir cette qualité" est ce que j’ai consciencieusement essayé de faire.
Mais certains jours, je pensais ‘’Oh? Est-ce que ça n’aurait pas été mieux de cette manière?’’
Quand je me sentais comme ça, alors je me posais la question de savoir si j’avais donné 100% de ce que je pouvais donner, et si la réponse était OUI, alors c’était bon.
Parce que ce n’est pas quelque chose que je faisais seul.
La manière dont je suis avec les membres, ce que ressent le public, il y a plein de choses qui nous affectent.
Alors j’ai appris à ne pas trop m’attarder sur les petites choses.

- Changements au sein des Eito?
"On dit ce que l’on pense" est un changement.
Pouvoir exprimer différentes opinions à différentes personnes, rien que cela ça vous ouvre des perspectives plus larges. Et la confiance que nous avons gagnée en réalisant une telle tournée.

- Des choses auxquelles il faudra penser pour la prochaine fois?
Il y a plein de choses que nous aurions pu mieux faire.
Le chant, en particulier.
Et la danse, aussi.
Il y a toujours un fossé entre ce que l’on imagine dans nos têtes, et la réalité..

- Le mal du pays?
Non, pas du tout.
En fait, je suis du genre “Si t vis là, ça devient la capitale” (proverbe japonais qui signifie que lorsque l’on vit quelque part, ça devient un endroit bien).
En ce qui concerne les vêtements/nourriture/habitation, je ne suis pas difficile.
Tout me va.
Les souvenirs amusants ne viennent pas de l’environnement dans lequel on est, c’est plutôt, ‘’j’étais avec les membres, et il s’est passé ça, alors c’était drôle’’.

- Les Juniors?
Pendant les pauses, je jouais au foot avec les juniors.
Par exemple, des concours de dribbles.
Et celui qui ratait était collé au mur et on lui shootait tous dessus des ballons de foot… comme à l’école primaire (rires).
C’était très drôle.

- Quelque chose de drôle?
Pendant le foot, quand un des juniors était collé au mur.
Je filmais ça pour le hors-scène, et d’après le staff, ça avait l’air de beaucoup m’amuser (rires).
Je n’en rendais vraiment pas compte (rires).

- Quelque chose de pas drôle ?
Se lever.
Surtout en Août, quand nous étions loin de chez nous, c’était, et bien, très surprenant à quel point mon corps était lourd, certains jours.
Je me disais ‘’J’ai pris un bon bain, posé un cataplasme, alors pourquoi !!’’, ça m’énervait.
Dans ces moments-là je dormais dans le bus qui nous conduisait à la salle de concert, mais comme par hasard c’était les jours où Maru était très hyper.
Ce n’était vraiment pas drôle (rires).

- Souvenirs des trajets?
La fois où j’ai eu plus d’une heure de retard, non?
Ryo et Yoko en ont parlé lors d’un MC, aussi.
‘’Bien qu’il soit arrive si tard, il est immédiatement allé dormir’’, ils ont dit.
J’étais en retard…je n’y pouvais rien.
Non, être en retard c’est mal.
Mais je me sus tout de suite excusé.
Je me suis excusé mais ils étaient en colère, alors tout ce que je pouvais faire, c’était aller dormir (rires). Mais si vous permettez, si on additionnait tous leurs petits retards, ils étaient pires que moi (rires) !
Yasuda vous a parlé du fait qu’il m’avait piégé avec un insecte et que je l’avais engueulé… mais il l’a aussi raconté pendant un MC, combien de fois il va nous le ressortir (rires) !
Je déteste vraiment les insectes, alors….

- Quelque chose de nécessaire pour les voyages?
Un lecteur portable de DVD, pour pouvoir regarder des vidéos après les concerts.
Et un strapping pour ma jambe, pour que je ne me blesse pas.

- Une performance memorable?
Kyoto, non ~?
On parlait, et dans le flot de la conversation, j’ai hurlé un tsukkomi au public.
Je ne le pensais pas sérieusement, mais persooooooonne n’a ri (rires).
Tout le monde était silencieux, et j’ai compris ce que c’était, quand le public est vraiment froid (rires).

- Ce que vous avez envie de faire, là?
Du foot.
Pendant les pauses, parfois je jouais, mais on n’avait pas de filets pour tirer.
Ca fait 4 mois.

- Que regarder dans le photobook?
Il y a tellement de photos, c’est vraiment luxueux.
L’atmosphère des moments est très bien rendue, je pense qu’il y a plein de photos que vous n’avez pas l’habitude de voir.
Et les interviews de chaque membre, elles ont lieu juste après le grand final.
Elle auront ce sentiment rafraîchissant de ce qui vient juste d’être terminé, je pense.
Ouais, c’est un livre luxueux.

- La tournée, selon vos mots?
‘’Tomber sept fois, se relever huit’’ (proverbe japonais)
Bon, en fait, on est probablement tombé bien plus de fois que ça.
Parce que si on y réfléchit, si chacun de nous ne tombait ne serait-ce qu’une fois, ça fait déjà 7 fois.
Mais cette ‘‘chute’’ ne signifie pas un échec, ça veut aussi dire ‘’tomber au bon endroit’’.

- Une trésor gagné pendant la tournée?
Je me demande ce que c’est.
Un trésor, alors c’est quelque chose qui se garde, n’est-ce pas ?
Ca va peut-être faire cliché, mais les stylos lumineux des fans et leurs cris d’encouragement ont marqué mon coeur.
Mais plus qu’un trésor, j’imagine que c’est un beau souvenir.
Une grande chose que j’ai gagnée, c’est un changement dans ma mentalité.
J’ignore si mentalement je suis plus fort ou plus faible, mais il y a des choses qu’avant je n’aurais pas remarquées dans les performances, et que je remarque maintenant.
C’est une tournée pendant laquelle mon cœur a beaucoup appris.

- Vos sentiments après être arrivé au dernier jour ?
Je suis heureux.
Mais bien que je crois que nous ayons accompli quelque chose de grand, au vu de toute l’agitation que cela a provoquée, une partie de moi pense ‘’Hé, est-ce que vous n’en faites pas un peu trop?’’
Mais quand j’étais hyper, bien souvent j’oubliais de regarder ce qui se passait autour de moi et je pensais juste ‘’Yeah, c’était super’’, alors je trouve que c’est une bonne qu’une partie de moi se sente ainsi.
Nous devons continuer à élargir nos horizons.
Mais je suis vraiment heureux que nous ayons pu finir la tournée sans incident majeur.
Et vraiment, je suis simplement heureux de ne plus avoir à rester des heures assis dans un bus (rires).


Pour les membres:
Subaru Shibutani
Cette fois, Subaru m’a parlé de mon chant, et tout.
Des conseils comme ‘’Pourquoi ne pas essayer comme ça ?’’
Je fais vraiment confiance à la manière dont chante Subaru, alors
Ce petit vieux, il prend tellement d’importance en ce qui concerne le chant au sein des Eito (rires).
Que Subaru m’ai dit ces choses, je l’en remercie.
Le fait est, il a si peu d’énergie, après les concerts il est comme une peau morte (rires).
Mais il prend vraiment soin de son corps.
Maintenant que la tournée est finie, pourquoi tu n’essayerais spas d’accroître ton énergie ?

Ryo Nishikido
Pendant cette tournée, Ryo était vraiment dans la musique.
Quand il joue son solo, j’avais vraiment le sentiment qu’il se l’appropriait.
Ce genre de choses, il a changé après être entré chez les NEWS.
Je veux faire ci, je veux faire ça… Il y a plein de choses qu’il veut faire, et pour nous, les Eito, c’est vraiment un plus.
Avoir quelqu’un qui s’y connaît autant en musique c’est un avantage.
En ce sens, j’espère que Ryo continuera à tous nous guider.

Ryuhei Maruyama
Maru était vraiment bruyant dans les loges~ (rires).
Ce gamin, et bien, son chrono se déclenche vraiment rapidement (rires).
Il devient hyper, et ça nous rend tous hyper.
Il m’a dit ‘’J’ai acheté la vidéo d’Inagawa Junji-san au combini, on la regarde ensemble?’’, et du coup on l’a regardée plusieurs fois.
Mais même lorsqu’il blague, Maru fait très attention à ce qui l’entoure.
Il est capable de lire l’atmosphère bien mieux qu’avant, et du coup je peux me relaxer et le laisser s’occuper de l’ambiance.

Shota Yasuda
Yasu était mon voisin, cette fois, lorsque nous devions nous changer hors de la scène.
Nous parlions souvent pendant qu’on se changeait.
Du genre ‘’Comment était mon solo, aujourd’hui ?’’ ou ‘’Aujourd’hui, la salle est comme ci…’’
Pendant la tournée, Yasu jouait touuuuuuut le temps de la guitare dans les loges.
Il m’a appris comment progressait les accords, et de schoses sur la musique en général, nous parlions principalement de ça.

Tadayoshi Ohkura
Ohkura mange beaucoup.
C’est la première chose qui me vient à l’esprit (rires).
Autrement, il a l’air de vraiment s’être habitué à nous, les trois plus vieux.
Au début, il n’arrivait pas à s’exprimer ouvertement, il en a beaucoup souffert.
Et c’est très bien que ça ai changé.
Cette tournée nous a beaucoup rapprochés..

You Yokoyama
Je trouve que Yoko m’a beaucoup aide.
Pendant les MC il faisait en sorte que tout le monde s’amuse.
Bien, quelquefois il faisait des choses et se contentait de regarder le résultat (rires).
Pendant les Eito rangers, il trouve la plupart des idées, pour ça on peut lui faire confiance.
Quand il s’agit de faire rire les gens, il est très sérieux.
Il aime simplement s’amuser (rires).
Pour les Eito rangers, je crois que c’est pour Ohkura et Ryo que ça a été le plus dur.
Leurs visages troublés était récurrents pendant la tournée (rires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laru
: Mugendai :
: Mugendai :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1789
Age : 30
Localisation : With My Beijing Prince ^^
Kanja'favori : ça... c'est la question
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Hina Long interview   Mer 30 Jan - 17:32

Citation :
- Les Juniors?
Pendant les pauses, je jouais au foot avec les juniors.
Par exemple, des concours de dribbles.
Et celui qui ratait était collé au mur et on lui shootait tous dessus des ballons de foot… comme à l’école primaire (rires).
C’était très drôle.

==' pauvres Juniors

Citation :
Tadayoshi Ohkura
Ohkura mange beaucoup.
ça on le saura ^^

Merci pour la traduction

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asia-gorgeous.skyblog.com
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 33
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Hina Long interview   Mer 30 Jan - 18:05

Marchi Nat Jennifer !!

Mon dieu, paix à l'âme des Juniors, ils ont du morfler !!

On sent quand même que c'est le plus posé du groupe dans sa façon de s'exprimer et de voir les choses.

Et j'adore coment il est honnête quand il parle des autres, genre Maru l'a saoulé ou ça l'énerve que Yasu reparles des insectes ^^ (bienvenue au club Hina XD)

Bref, et le moment ou il parle quand il est Green huhu, pauvre Hina lol

Et j'aime bien ce qu'il a dit sur Yoko ^^


Jennifer a écrit:
Mais il prend vraiment soin de son corps.
On a cru voir oui XD

_________________


Dernière édition par le Mer 30 Jan - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
Nat
~ONE~
~ONE~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6661
Age : 31
Localisation : Angers
Kanja'favori : ♥ Shota ♥
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Hina Long interview   Mer 30 Jan - 20:14

Darky a écrit:
Marchi Nat !!
De quoi? ^^

Citation :
Mon dieu, paix à l'âme des Juniors, ils ont du morfler !!
Mais les pauvres!!!
En plus il doit shooter comme un barbare, comme il est fan de foot!
Je l'imagine bien, avec un rire sardonique...

Sinon moi aussi je le trouve trop joli, le proverbe...
Et comme par hasard, c'est avec "8" qu'on se relève ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Hina Long interview   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PHOTOBOOK] Hina Long interview
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview Long Chris
» Interview avec John Burks pour Rolling Stone Magazine : 4 février 1970
» long chris sur scène le 22 mai
» Toverland+Movie-Park Germany+Phantasialand (long!)
» Interview fred schneider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~ :: Photobook / Book / PAMPHLET-
Sauter vers: