~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk

Aller en bas 
AuteurMessage
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 32
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Lun 31 Mar - 3:32



Cela fera la 5ème fois cette année qu’il y a un « Kanjani8 SUMMER SPECIAL ». Dans ces 4 pages, les membres raconteront leurs souvenirs de ces 5 années passées et des choses qui sont arrivées il y a bien longtemps mais qui semblent être arrivées hier et des choses qui sont arrivées récemment et qui semblent s’être passées il y a des années. Naturellement, les Kanjani8 ne les développeront pas dans une conversation ordinaire…

Hina : c’est la 5ème fois cette année que nous avons un butai pendant l’été au Shochikuza Theater, donc pourquoi on ne commencerait pas en racontant nos souvenirs des précédents ? Qu’avez-vous comme souvenirs de notre 1ère prestation ?
Ryo : c’était « ANOTHER » non ? (en fait, il le redit car avant on prononçait le « th » en anglais)
Maru : c’est vrai, c’était « ANOTHER »
Yasu : pourquoi chacun corrige si la prononciation de tout le monde est la bonne ? *rires*
Tacchon : pendant « ANOTHER », j’étais le seul qui ne faisait pas vraiment parti du groupe et j’avais le rôle d’un des résidents de l’île.
Ryo : ah tu l’as fait.
Tacchon : quand chacun jouait son rôle sur scène, j’étais derrière, je travaillais durement même si je n’avais aucun texte.
Ryo : pendant que je donnais des conseils aux petits Juniors, j’ai dit à Ohkura, avec un visage furieux « Hey, assures-toi que tu le fais correctement ! » *rires*
Yoko : A ce moment-là, Ohkura a du pensé au fond de lui « Ce gars, il est si agaçant ! » ? *rires*
Tacchon : nah, rien de ça. Je suis parti mais j’ai cru que j’avais fait quelque chose de mal pour qu’il soit si en colère.
Hina : Pendant « ANOTHER », il n’y avait pas les Kanjani8 et du coup, on faisait presque des choses dans notre coin. C’est aussi vers là que nous n’avions pas beaucoup de travail, n’est-ce pas ?
Baru : ouais. Si je ne me trompe pas, j’avais seulement 40000 yens d’économies à ce moment-là *rires* (ce qui fait ~ 255 €. Ils ont galéré et trouve maintenant la force d’en rire, respect)
Yasu : cette somme d’argent, ça sonne vraiment très réaliste *rires*
Yoko : à ce moment-là, moi et Hina, on participait seulement aux émissions de variété.
Maru : ah, je me souviens que je regardais les trucs comme « USO !? Nihon »… Hey, hein, pourquoi je me sentais comme un téléspectateur ? *rires* Mais sérieusement, de notre point de vue, on se sentait comme des « gens à coller à la TV ».
Ryo : c’est vrai, c’est vrai. A ce moment-là, je ne connaissais pas vraiment Maru, Yasu et les autres aussi.
Maru : c’est vrai. C’était seulement pour le programme V-WEST qu’on était en contact avec les autres.
Ryo : ouais… ce n’était vraiment pas pratique *rires*
Yasu : c’est sur *rires* Ryo, que faisais-tu en attendant ?
Ryo : pour faire simple, j’étais à Tokyo et j’étais devant les projecteurs *rires*
Maru : au V-WEST, tu as chanté « Secret Agent Man »… avec une voix haut perché *rires*
Yoko : et en même temps, autant Hina que moi, nous avons participé à différents butais.
Hina : ah, c’est vrai. Yoko a fait « Toua hiren ». Que faisais-tu alors Ohkura ?
Tacchon : *repli instantané* je travaillais à mi-temps
Tous : AHAHAHAHAHA !
Baru : ah, c’était un bon *rires*
Tacchon : c’est vrai.
Maru : mais en même temps, il semblait qu’Ohkura s’était vraiment détaché. A ce moment-là, je me rappelle avoir entendu quelqu’un de la Jimusho dire en parlant de lui « Ce garçon, il a cette sorte de présence qui le distingue vraiment ».
Ryo : ah, je l’ai entendu aussi.
Tacchon : heh~ c’est vrai ?
Hina : Merci beaucoup pour ça. Maintenant les tickets de nos butais sont tous vendus, mais pour le 1er butai qu’on a fait, on remarquait TRES BIEN les places vides.
Ryo : ouais, ouais. Chaque jour on se disait « il n’y a pas beaucoup de gens qui sont venus aujourd’hui »
Yoko : après chaque performance ça ressemblait à ça et avant qu’on commence, on demandait au staff des trucs comme « Devons-nous faire notre spectacle pour 3 rangs aujourd’hui ? »
Baru : nous l’avons fait. Nous voulions rendre heureux les gens en montant sur scène, mais si la chose essentielle -les spectateurs- n’est pas là, cela n’a alors aucun sens *rires*
Yasu : ils nous disaient « Pas aujourd’hui, il n’y a seulement que 2 rangs de remplit ». C’était vraiment triste.
Hina : ça aurait été encore plus mauvais pendant la performance. Comme si c’était Bon ou quelque chose comme ça. (Hina fait référence au Bon Odori, un festival des lanternes japonaises mais surtout le Festival de la Mort).
Maru : parce que nous avons connu ça, récemment, quand nous avons vu sur les affiches que nous faisions « COMPLET », au lieu d’être contents, on s’est senti plutôt angoissés *rires*. Mais c’est parce que nous avons un tel passé, que notre gratitude envers les gens qui nous soutiennent nous fait vraiment avancer.
Tous : c’est vrai *d’une seule et même voix*
Maru : la 2nde année, on a eu « Douton Boys » et progressivement, notre popularité a augmenté et il n’y avait plus de places vides nulle part.
Ryo : oui, c’était complètement différent. D’un seul coup, tout le monde était rentré. Mais si on avait mieux regardé, on aurait pu voir encore quelques places toujours vides ici et là *rires*
Yoko : Et ensuite, la 3ème année, se fut « Summer Storm ». A partir de là, tous nos butais étaient sold out. C’est là que nous avons sorti nos 1er CD ?
Tacchon : ee~to, c’était un peu avant, pendant la 3ème année. A mi-chemin avant « Summer Storm ».
Yoko : alors cela signifie que c’était après la fin de « Dream Boys »
Baru : c’est vrai, c’est vrai. C’était juste après la performance au Koma (the Umeda Koma Theater). Jusque là, il semble que l’entrain du public était différent.
Yasu : c’est vrai. Je me souviens avoir penser « les gens qui sont ici maintenant sont des fans qui sont venus juste pour nous voir, ce sont NOS fans » et j’ai commencer à prendre confiance.
Ryo : pour « Magical Summer » l’année dernière, c’était vraiment une chose après l’autre. C’est là qu’on a joué au Osaka-jou Hall.
Yoko : quand nous faisions ce butai, on était tous inquiets « Est-ce que tout sera ok ? ». C’était comme si nous avancions à tâtons et que tout était dans le noir, mais les gens qui étaient avec nous, nous ont rassuré « c’était vraiment très intéressant ».
Yasu : j’étais vraiment inquiet pendant cette période. On n’en parlait pas pendant les répétitions et tout le monde n’était pas toujours là.
Ryo : c’est vrai. Pour ma part, j’étais occupé à tourner dans un drama et donc je ne pouvais prendre part qu’à très peu de répétitions et je suis alors devenu très anxieux et je disais « Qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce que je dois faire ? » . Yasu m’a vraiment beaucoup aidé.
Yasu : si peu.
Maru : aussi, le comportement du public s’est amélioré
d’année en année. Au début, il y avait des gens qui discutaient entre eux
pendant les butais, mais maintenant, le public se tient vraiment bien.
Yoko : c’est vrai. Cela peut paraitre prétentieux mais le public a grandit avec nous. Au début, il ne savait pas comment appréhender les butais parce que c’est si différent des concerts et il ne connaissait pas.
Tacchon : en réalité, nous sommes un groupe qui regarde beaucoup le public, vous savez. Les visages dans le public, nous nous en souvenons très bien.
Yoko : dès les 1ers jours, il y avait une fan qui est beaucoup venue à nos butais et nos concerts et c’était une personne toujours très souriante. Entre nous, nous lui avons donné le nom de « Norinori » *rires*
Baru : ah, on faisait « Hey, Norinori était là aujourd’hui ! », on se le disait quand on attendait dans les coulisses. Quand on la voyait, alors on savait qu’on serait de bonne humeur aussi *rires*. Cela nous a vraiment sauvé.
Hina : Ouais. Sa présence nous rendait joyeux et l’excitation montait. C’était genre « Norinori est là ? C’est bon alors ! » *rires*
Yoko : même si on l’a déjà dit plus tôt, il y avait beaucoup de monde qui venait, nous nous souvenons des visages de ceux qui viennent tout le temps. Et ensuite, comme on ne connait pas leur nom, on leur donne des surnoms entre nous.
Ryo : et il y avait aussi « l’écrivain mystère » *rires*
Hina : Récemment, il semble qu’il y ait des gens d’autres pays qui viennent à notre butai. Il n’y a pas longtemps, on aurait dit qu’il y avait des gens du Canada. J’étais fou de joie.
Tacchon : on regarde et on fait vraiment attention au public. Comme ça, je peux être très confiant.
Yoko : Subaru fait beaucoup de fan-service pour le public.
Baru : eeh, je ferais n’importe quoi. Je rirai pour eux, je leur serrais les mains et si ils me demandaient d’enlever mon pantalon, alors je serais heureux de le faire *rires*
Yasu : je ne sais pas si retirer son pantalon serait du bon fan-service *rires*
Baru : eh, vraiment ? Alors j’avais une fausse impression *rires* Dans nos anciennes perfs au Shochikuza Theater, qu’elle est la plus grosse chose qui nous soit arrivée ?
Yoko : pour moi, c’est quand Yasu est tombé de scène *rires*
Yasu : aaaaah, je l’ai fait ! C’était pendant une répétition, pendant la 1ère année.
Yoko : ouais, il était vraiment excité à l’idée de chanter au Shochikuza Theater. Il était tout excité et sautait partout en rythme. J’étais debout, en bas de la scène et en regardant Yasu, je pensais « On devrait peut-être annuler juste cette répétition » et pendant ce temps là, il avançait petit à petit sur la scène. Et quand j’ai pensé « Eh, Yasu, n’avance plus. Non non, il ne peut pas…~ » évidement, il m’est tombé dessus.
Tous : AHAHAHAHA !
Yoko : Et la 1ère chose qu’il a dit en se relevant, c’était « Yokoyama-kun ! Ca va ? ». Quoi, tu es celui qui est tombé, ça aurait du être à MOI de te demander si tu allais bien *rires*.
Yasu : Je ne savais pas comment réagir autrement dans cette situation et c’est la seule chose que je pouvais dire ! *rires*
Ryo : Je l’ai vu aussi ! Yasu avançait vraiment joyeusement.
Tacchon : eeh ? Mais ça, c’était pendant les répétitions ? Mais c’est pareil même quand il y a du monde dans la salle *rires*.
Yasu : j’exagérais un peu *rires*
Ryo : à ce moment là, Yasu avait soudainement disparu ! C’était une illusion *rires*
Hina : maa, tant que vous étiez sain et sauf. Puisque rien de grave n’est arrivé, vous pouvez maintenant raconter cette histoire et en rire.
Yoko : si tu parles de ce genre de situation à propos des butais au Shochikuza, la plus inoubliable, c’était pendant la 2nde année. C’était une scène ou nous devions tomber d’une colline et moi, Hina et Subaru, nous nous sommes blessés en même temps. J’ai cogné ma jambe si fort que j’ai vraiment eu mal, je saignais et je pensais « est-ce qu’elle est cassée ? »
Hina : c’était un moment ou nous devions bouger dans le noir. Moi, je suis tombé très fort sur le front et ça s’est mis à saigner.
Yoko : et ensuite Subaru, qui a eu la plus petite blessure. Une toute petite blessure mais c’est lui que tout le staff a aidé !
Hina : si on compare nos blessures, c’est sur que c’était nous deux qui étions les plus blessés.
Baru : AHAHAHA !
Yoko : j’ai compté le nombre de personnes du staff qui était là à ce moment-là… Il y en avait 8 avec Subaru, 2 avec Hina… et une avec moi.
Tacchon : dans une telle situation ou ton os pourrait être cassé, tu étais calme et comptait le nombre de membres qui était là ! *rires*
Yoko : d’aucune façon cela pouvait arriver ! La blessure de Subaru était *change son expression* siiiiiiiiiiii~ petite ! Qu’est-ce que c’est que ça ! J’étais si triste !
Baru : maa, même si vous le dites… *rires*
Ryo : c’est vrai, c’est la vérité, le staff a choisit d’aller voir Subaru-kun directement.
Baru : ne dis pas « choisit » *rires* hya, c’était juste de la chance !
Yoko : il y avait seulement une personne avec moi ! Juste UNE personne !
Yasu : à ce moment là, Yokoyama-kun continuait de tous aller les voir en disant « Pourquoi, bon sang, y a-t-il juste une personne avec moi ! C’est pas assez ! C’est pas normal ! ». Nous autres qui étions à côté ne pouvions nous empêcher de rire.
Tacchon : Subaru-kun, on reparlera de cette histoire plusieurs fois durant le reste de ta vie *rires*
Baru : mais ce n’est pas de ma faute *rires*
Tacchon : Et si on parle des incidents, la sono perdait souvent la tête pendant nos butais.
Yasu : récemment, il semble que se soit devenu une habitude *rires*
Yoko : il y a des fois où ça devient n’importe quoi, mais c’est toujours quand la tonalité n’est pas bonne ou que c’est un fil qui est débranché.
Hina : l’année dernière, on nous a dit « Nous avons importé de nouvelles machines des Etats-Unis ! C’est un système fantastique ! » et nous on était « je vois. Si c’est le cas, alors cette année, on sera parfait. », mais on s’est trop avancé car on ne savait pas comment s’en servir *rires*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 32
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Lun 31 Mar - 3:39

Baru : c’est vrai. Nous nous souvenons de tant de choses *rires*
Yasu : le sketch des Eighto Rangers de l’année dernière fut l’une des choses les plus mémorables.
Yoko : nous allions faire « Chararara~tarara~ » et « Nous sommes les Eighto Rangers ! » mais soudain, la sono s’est détraquée. Et juste après, aucun son ne venait et nous on était en plein milieu de notre action avec des poses ridicules et on hurlait « Ooooh !!!!? » sans raison, devant les gens *rires*
Ryo : on était tous collés en faisant « nos poses héroiques » et on savait pas quoi faire, alors on a fini par se déplacer au ralenti *rires*
Baru : on criait tous « Ooooh !!!!? » et on essayait de garder l’ambiance dans la salle de concert *rires*
Maru : les Juniors ont eu l’esprit vif et nous ont couverts d’une manière stupéfiante. Mais comme les bruitages ne pouvaient pas être joués par la sono, ils ont finit par venir et faire les bruitages eux-mêmes comme « Guha ! Bashi ! » *rires*
Yoko : mais après quelqu’un de la Jimusho nous a dit que « la scène était plus intéressante comme ça »
Tacchon : je crois que le public n’a rien remarqué…
Yoko : probablement. Ils ont du croire que nous faisions un sketch… de très mauvaise qualité ? *rires*
Tacchon : comme les butais sont en live, on pouvait dire que ce genre de choses fait partie du butai aussi… mais c’est vraiment un peu inquiétant *rires*
Hina : mais être capable de raconter des histoires comme celles qui sont arrivées, c’est grâce au rapport de confiance réciproque que nous avions établit avec le staff du Shochikuza avec qui on a travaillé depuis 5 ans. Si nous ne l’avions pas, nous n’aurions pas des histoires drôles comme celle-ci.
Yoko : c’est vrai… mais s’il vous plait, faites qu’il ne nous arrive rien cette année *rires*
Ryo : La répartition des membres dans les loges est toujours la même. Moi et Subaru-kun…
Hina : moi et Yoko ensemble.
Tacchon : et les 3 derniers d’entre nous dans une même pièce.
Yasu : je ne sais vraiment pas pourquoi mais c’est toujours chez nous que les gens se rassemblent.
Maru : et quand j’ouvre la porte des toilettes de notre loge d’un coup, il y a Murakami-kun dedans, comme si c’était normal. S’il te plait, utilise les WC de ta propre loge, yo ! *rires*
Yasu : et il y a Yokoyama-kun ! C’est vraiment ennuyeux quand tu utilises mon pot de gel et qu’ensuite tu ne remets pas le couvercle après !
Maru : non, c’est même pas ça. Yokoyama-kun ne revisse même pas correctement son propre pot de gel. Quand je lui ai demandé « Yokoyama-kun, puis-je emprunter ton gel ? » le couvercle n’était pas vissé correctement, et la surface du gel était toute dure.
Yoko : UHAHAHAHA ! C’est vrai ! Comme on est sur le sujet du gel, j’ai été acheté un tube en pharmacie récemment, mais c’était un échantillon test. Quand je suis rentré, c’est alors que j’ai remarqué qu’il était déjà vide au ¾ *rires* j’étais vraiment déçu.
Yasu : Ouais ! Sur la boite, si tu lis AVEC ATTENTION, tu peux lire écrit dessu, le mot « TESTER ».
Tous : tu devrais le remarquer AVANT de l’acheter !
Yoko : ce n’est pas ça, je pensais que « TESTER » était une marque…
Tous : GYAHAHAHAHA ! *ils rient très fort*
Baru : Yoko, c’est terrible *rires* L’atmosphère qu’il y a dans ma loge et celle de Ryo est très paisible.
Ryo : c’est vrai. Nous écoutons de la musique ou je joue avec mon portable, c’est assez silencieux n’est-ce pas ?
Hina : la loge que je partage avec Yoko est silencieuse aussi.
Yoko : c’est vrai. On lit des mangas ou on mange… des trucs comme ça.
Hina : ouais. Et quand nous voulons faire du bruit, on va dans la loge de Maru, Yasu et Ohkura.
Maru : c’est pour ça que la plupart du temps, notre loge n’a pas cette atmosphère silencieuse *rires*
Yoko : mais plus que le fait de faire du bruit, on n’a pas beaucoup de temps pour se reposer. Cette année, nous avons 3 spectacles par jour, donc ça sera plus intense cette année que ce ne le fut auparavant.
Hina : et ensuite, après que le spectacle soit terminé, Subaru doit vite partir.
Baru : je pars vraiment vite~ je crois que je pars encore plus vite que les gens qui sont dans la salle.
Yasu : Subaru-kun est vraiment rapide ! Le temps que j’aille à la loge… il est déjà dehors.
Yoko :
c’est que tu es très lent !
Baru : je vais directement à la maison.
Yoko : Avant, quand on terminait un spectacle, on allait tous manger ensemble, mais je suppose que c’était la jeunesse. Maintenant, c’est « je dois vite rentrer à la maison et me reposer pour demain », c’est le sentiment qu’on a.
Hina : c’est une bonne chose. Le retour à la maison permet de reposer notre corps. Parce que cette fois, il y a beaucoup de gens de partout dans le pays qui vienne à Osaka juste pour nous.
Yoko : ouais ! Hier, quand je marchais dans les rues de Tokyo, j’ai entendu par hasard, quelqu’un dire « cet été, j’irai voir le butai au Shochikuza Theater ».
Yasu : ils viennent même de Tokyo. C’est impressionnant. Y a-t-il des endroits à Osaka que vous leur recommanderiez ?
Ryo : il m’arrive souvent de me poser cette question « quels endroits à Osaka représentent Osaka ? »
Hina : d’abord, ce serait le quartier de Dotonbori qui est à côté du théâtre non ? Récemment, il me semble que Dotonberi est devenue une ville portuaire ou quelque comme ça.
Yoko : il me semble aussi. Dotonberi est devenu ce genre de ville. Dans le passé, il y avait une sorte de centre ville. Mais depuis quelques temps, le nombre de pubs a diminué.
Hina : c’est vrai~. C’est différent d’avec des cafés ouverts et tout *rires*
Ryo : si c’est pour la nourriture, il y a Ame-mura (village américain à Osaka). Leurs takoyakis sont vraiment bons, n’est-ce pas ? Vous pouvez même y aller du Shochikuza Theater.
Yoko : ah, ceux-là sont géniaux !
Tacchon : et plutôt que de nous demander, un guide serait probablement plus apte de vous donner ce genre d’informations ? Si vous demandez à un Osaka-jin, il ne serait pas capable de dire quels sont les endroits les plus représentatifs d’Osaka.
Yasu : c’est vrai. Ma maison est mignonne et unique, ainsi, pour peut-être est-ce la vraie Osaka.
Maru : Laissez-moi vous dire une chose, si quelqu’un va au festival ou quelque comme ça, bourré, si vous allez à la maison de Yassan, vous serez dans le pétrin !
Yasu : tu ne peux absolument pas ! C’est dangereux *rires*
Tacchon : eh ? Pourquoi ça ?
Maru : il y a beaucoup d’ossan qui boivent là-bas. Une fois, Yasu a été attrapé par les cheveux par un ossan et sa tête a été utilisé comme punching-ball *rires*
Tous : EEHHHHH ~~~ ?!
Yasu : c’est arrivé~ C’était un ossan qui avait bu beaucoup de bière. Et il vivait à 2 portes de chez nous.
Baru : eh, c’était vraiment à côté alors. Se pourrait-il que le gazon de l’ossan soit juste à côté de chez Yasu ? Si c’est vrai, alors ça serait~ stupéfiant *rires*
Yasu : c’est vrai, donc je ne peux vous la recommander à personne pour la visite d’Osaka *rires*. Mais si vous voulez faire quelque chose comme dans « Oosaka Obachan Rock », il se peut alors que se soit la vraie image du Kansai *rires*
Tacchon : Yassan est même impliqué dans les potins de sa ville natale. Dans les endroits sombres et les allées peu recommandées, il semble qu’il se fasse appeler « Katsuage Toori » *rires*. Maa, ça serait mieux que les visiteurs d’Osaka ne prennent pas connaissance de ces lieux.
Yasu : mais Osaka, ce n’est pas juste des endroits angoissants. Ne le comprenez pas mal.
Baru : c’est vrai aussi. Puisque normalement, vous serez saisit par les cheveux par un ossan du voisinage mais votre sac ne sera pas volé *rires*
Maru : Si vous avez le temps, pourquoi n’allez vous pas à ma ville natale, Kyoto ? C’est un endroit magnifique.
Ryo : mais en réalité, Maru ne connait pas très bien Kyoto *rires*
Maru : beaucoup de gens disent ça. Des trucs comme « tu n’es pas vraiment un Kyoto-jin » *rires*
Yoko : Mais sérieusement, venez et regardez notre butai et faites-vous tout un tas de beaux souvenirs dans le Kansai et l’été 2006 sera le plus impressionnant que vous ayez jamais eu.
Yasu : Yep. Je veux que les gens est ce sentiment « Ah !~ c’était vraiment amusant ! » et qu’ils retournent chez eux heureux.
Hina : nous avons la responsabilité de créer ces souvenirs pour vous, donc pour toutes nos représentations, nous travaillerons dur et nous vous donnerons tout !!

_________________


Dernière édition par Darky le Lun 31 Mar - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 32
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Lun 31 Mar - 3:48

Et pendant que c'est tout frais, j'ai vraiment aimé ce cross-talk, j'ai eu vraiment mal au coeur quand ils ont parlé de leur moment de galère, se fut court, mais c'est toujours émouvant de savoir par ou ils en sont passés, même si ce n'est que du positif pour eux maintenant, car ça les a forgé et ils sont 100 fois plus authentiques que d'autres à mes yeux.

Et surtout ils en rient même si on sent par exemple que pour Yasu, les débuts, ça l'a souvent rendu inquiet, il est mimi ^^ et puis, il était triste qu'il soit pas si souvent ensemble qu'il l'aurait aimé.

J'ai trouvé l'histoire de Norinori vraiment très touchante, je la remercie de les avoir sauver comme ils le disent ^^

Yoko, ce qu'il peut être chiant XD Si ça serait pas Yoko, je lui pardonnerais pas ces caprices et sa jalousie lol, mais c'est Yoko, alors limite il est comme ça XD mais le coup des blessures, comment il tape son scandale lol

De toutes façons tout un moment, c'est "Réglement de compte à Ok Osaka" entre Yoko qui est pas content qu'on le soigne pas avant Babu, Hina qui squatte les chiottes des loges des autres ou Yoko, oui encore XD, qui ferme pas les pots de gels, ils se sont lâchés, mais c'était vraiment marrant. J'imaginais vraiment la discussion mouvementée et bruyante XD

Et Yoko et son histoire de TESTER, j'étais morte de rire, il est unique en son genre lui...

Enfin bref, j'ai vraiment aimé, c'était super intéressant et on découvre encore plus la personnalité de chacun, leurs débuts et leurs habitudes ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
loup0
: Osaka Best ! :
: Osaka Best ! :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2354
Age : 36
Localisation : PaRiS
Kanja'favori : Uchiiiiii ^^ Vive les sushi!!!
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Lun 31 Mar - 15:54

Ok maintenant j'ai pigé la norinori^^ Alors on devrait tous lui dire merci parce que c'est un peu grâce à elle si nous aussi on est là aujourd'hui!!
Donc MERCI NORINORI!!

Oui c'est tristoune quand on les entend parler des débuts! Le coup des salles vides ça m'a toujours fait mal au coeur! Mais oui comme tu les dis si bien Darky, ça prouve leur force de caractère et surtout c'est grâce à ça qu'ils sont comme ils sont aujourd'hui. C'était en quelqu sorte un mal pour un bien, même si j'ai bien conscience que c'est plus facile de le dire que de le vivre!!

J'aime bien toutes leurs petites anecdotes : Yasu qui se pète la gueule de la scène sur Yoko XD , Ryo qui fait flipper Tacchon ^^ (ah la la quand ils parlaient de cette période et que Maru à évoqué V.West j'ai pas pu m'empecher d'avoir une petite pensée pour Uchi ;__;)

Et puis je veux aller à Osakaaaaaaaaaaaa!!! Je m'en fous si je me fais taper dessus en allant près de chez Yasu!! Ils peuvent même me piquer mon sac s'ils veulent (ouais enfin non peut être pas ... ou alors s'il est vide seulement!!!) mais je veux aller en pélerinage là bas!!!! J'irais au Shochikuza et au Osaka Jo Hall et je verserai ma petite larme pour eux!!!

Merci Darky!! C'était long alors j'imagine que t'as galéré^^
Mais je l'avais jamais lu donc je suis contente ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaola
: Zukkoke Otokomichi :
: Zukkoke Otokomichi :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 755
Age : 35
Localisation : à eito city! haaa haaa eito renja
Kanja'favori : Maruuu! *3*
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Mar 1 Avr - 2:19

oui très émouvante l'histoire de Norinori ;__; sans la connaître je l'adore!! xD

sinon, oui c'est toujours difficile de les entendre parler de leurs début, à chaque foi je me dis, "ouf ils sont reconnu aujourd'hui" car ça a due être très dure..

j'aime toute les anecdotes, même celle de yoko jaloux lol
ma préféré est quand même celle de yasu qui se rétame. Pendant que yoko racontait, je visualisais bien yasu sautillant de joie, jusqu'à tomber xD

pis je veux aller à Osakaaaaa aussi ;_; de toute façon, un jour j'irais! je sais pas quand, mais j'irais!

merci Darky pour la trad ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 32
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   Mar 1 Avr - 2:26

Mais trop, Yasu, il en rate pas une, moi je voyais Yoko se plaindre partout qu'il avait qu'une personne XD ^^

j'ai aimé aussi l'histoire du pot de gel et que tout le monde squatte chez Maru/Yasu/Tacchon... quand ils veulent être bruyant ^^ ils sont bonne pâte ces 3 là ^^

Moi aussi je veux aller à Osaka, et j'irai, c'est un passage obligé pour moi maintenant XD Japon = Tokyo + Osaka lol et Kyoto pour faire plaisir à Maru lol

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PAMPHLET Another's ANOTHER 2006] Cross Talk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Septembre 2006 - direction Europa-Park (questions)
» vends pendentif croix 2006!!!
» La Talk Box
» [Nigloland 2006] Grizzli
» 2 nouvelles soirées spéciales MYLENE FARMER en Janvier 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~ :: Photobook / Book / PAMPHLET-
Sauter vers: