~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PHOTOBOOK] Subaru Long interview

Aller en bas 
AuteurMessage
jennifer
: Mugendai :
: Mugendai :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1559
Age : 37
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Ven 22 Fév - 21:00

La dernière interview, celle de Subaru…
Elle a pris du temps, parce que j’avais envie qu’elle soit parfaite, quand une phrase me semblait bizarre, j’allais vérifier le texte original dans le photobook…
Donc j’espère que ça rend bien l’atmosphère qu’a dégagé Subaru… ^^

Subaru Shibutani
Je pense que c’étaient 5 mois où nous avons absorbé plein de choses, des choses qui ont beaucoup de sens.
C’est sûrement pourquoi au dernier, tout dernier show, ces émotions m’ont envahi.


- Une vision qui restera dans votre esprit?
Il y en a plein... mais plus spécialement Okinawa.
Parmi les membres, je pense que c’est moi qui ai le plus ressenti Okinawa.
L’océan, le ciel, les paysages, ils sont tous gravés dans ma rétine
Et la vue qui reste dans mon coeur, c’est la vue du public pendant la tournée.
Pas vraiment, "tel show, à tel endroit," mais le public dans son ensemble, qui nous encourageait avec les stylos lumineux et les uchiwa... cette scène je m’en souviens.

- Les souvenirs que vous avez achetés?
Je suis allé dans une friperie à Okinawa.
C’était un magasin spécialisé dans les chemises hawaïennes, j’ai acheté une chemise, là-bas.
C’est tout, je pense.
Quand on allait loin, je n’avais pas le temps d’acheter des choses dans les aéroports parce que j’arrivais juste à temps pour prendre l’avion.

- Un goût qui vous reste en mémoire?
Le gâteau que j’ai eu pour mon anniversaire.
Ils me l’ont donné sur scène, et après que j’ai eu soufflé les bougies, comme je m’y attendais ils m’ont mis la tête dedans (rires).
Après, peu importe combien de fois on s’essuie, on sent la chantilly.
Je sentais une odeur suuuuuuuucrée jusqu’à la fin de la journée (rires).

- Un moment où vous vous êtes trouvé en mauvaise posture?
A Aomori, je pense.
Après le premier show, je jouais au foot, et je me suis rompu un tendon.
J’étais assez fatigué, mais j’étais hyper.
Ca faisait tellement mal que ça m’a coupé la respiration!
Même à Okinawa, ça me faisait encore un peu mal.
La fatigue est effrayante, l’acide lactique est effrayant... voilà ce que je me suis dit (rires).

- A propos de votre solo ?
Les gens me disent souvent "l’image que tu donnes, c’est celle de quelqu’un qui tient le micro à deux mains, et qui chante en regardant en l’air."
C’est peut-être que c’est le moment où je regarde le moins le public.
C’était au point où j’étais comme quelqu’un d’autre lorsque je chantais, j’étais dans mon propre monde.
- Souvenir des "Eito Ranger"
Au lieu du schéma habituel, certains jours nous échangions nos rôles, je crois que chacun est passé par chaque rôle.
Ce que j’ai trouvé merveilleux, avec ça, c’est que nous avons compris que chacun était destiné à son rôle.
En fait, je ne savais que ce que mon personnage est censé faire… c’est devenu très clair (rires).

- Une partie du "show" que vous adorez pendant les concerts ?
Le feu pendant "Misetekure."
Quand on est près, c’est très chaud, et on commence à transpirer.
Cela réchauffait mon corps, et mettait ma gorge dans une bonne condition.
Du coup, ma voix est peut-être un peu différente avant et après "Misetekure."

- Un costume du concert que vous avez aimé?
Dans certaines des petites salles de concert, l’air conditionné ne marchait pas très bien, août était particulièrement chaud.
A ces moments-là, je réalisais que j’étais en train de balancer mes vêtements.

- Les spectateurs qui vont ont fait une forte impression?
Ah, les enfants, ils sont mignons.
Parfois, il y en a qui sont habillés de la combinaison des "Eito Ranger."
Mais vers le milieu du show, ils s’endorment ou ils se déconcentrent (rires).
Ca, je le comprend très bien.
Quand notre groupe est en studio, et tout ça, et que j’entends des sons très forts, au bout d’un moment je suis fatigué du son, cela m’ôte vraiment toute énergie.
Si même pour moi c’est comme ça, alors cela doit vraiment affecter les enfants (rires).
Ce côté chez eux est très mignon.
Aussi, j’étais très heureux que nous ayons plus de fans masculins.
Pendant la tournée, Hina (Murakami) demandait à chaque fois, "il y a des mecs, là, dehors? ~," et il y avait une forte probabilité pour que de grosses voix répondent.
Je suis simplement heureux que des gens du même sexe nous aiment.

- Souvenir des loges?
Je trouve que c’était intéressant, que chacun ai son propre rythme..
Je commence toujours à me préparer le plus tôt possible.
Hina, Maru, et Yasu sont comme moi.
Ceux qui sont les plus lents à se mettre en route sont Yokoyama, Ryo, et Ohkura.
Jusqu’au touuut dernier moment ils jouent à des jeux, et tout, ils ont un rythme très frappé.
Et pourtant ils font le live à la perfection, au point que c’est un miracle.

- Changements physiques?
Je n’en suis pas conscient, mais ma gorge est peut-être devenue plus puissante.
Les gens commencent de plus en plus à me dire "ta voix est devenue plus profonde."
Et avant, il m’arrivait très fréquemment de perdre ma voix, mais cette fois ce n’est même pas arrivé une seule fois.
J’imagine que mes cordes vocales sont plus fortes.

- Changements mentaux?
J’avais peur d’avoir le mal du pays, mais ça n’a pas été le cas.
Ma maman, elle souvent venue voir le show (rires).
Osaka, Hokkaido, Kobe, Okinawa... je crois qu’au total elle est venue 6 fois.
C’était assez… bizarre (rires).
Je crois qu’elle m’aime vraiment beaucoup (rires).
Mais je suis un adulte de 26 ans, maintenant~, tu n’as pas à t’inquiéter autant.
Je vais bien, maintenant (rires).

- Changements au sein des Eito?
Je ne pense pas qu’il y ai eu de gros changements, mais par bien des aspects nous sommes meilleurs.
Par exemple nous jouons mieux de nos instruments, ce genre d’aspects musicaux, et dans nos caractères aussi.
Pour moi personnellement, mes cheveux sont plus sombres (rires).
Mais sérieusement, j’ai l’impression que pendant cette tournée, tout le monde est allé de l’avant, pas à pas.

- Des choses auxquelles il faudra penser pour la prochaine fois?
L’entretien physique.
Je veux dire, je crois que tout s’est bien passé pour moi, cette fois, mais je c’est une chose à laquelle je vais devoir faire de plus en plus attention..
Parce que dans 3-4 ans j’aurai déjà 30 ans.
Je n’ai encore jamais été vraiment malade ou blessé, mais ce serait une bonne chose que de se débarrasser de tous les petits ennuis de santé.
Du coup je suis vraiment inquiet à propos de Nishikido-kun (rires).
Il a vraiment un appétit d’oiseau.
Et il dit "J’ai perdu du poids!"
Quelle histoire bizarre (rires).

- Le mal du pays?
Comme je viens de le dire, pas trop.
Au début on devait rester loin de la maison pendant près d’un mois... mais en fait le plus long ça a été 9 jours.
Et puis vous voyez, ma maman est venue assez souvent (rires).

- Les Juniors?
Les équipes d’Adachi-kun (Masaya) et d’Asada-kun (Manabu) team sont celles avec lesquelles j’ai le plus interagi.
Surtout pendant le rush des shows non-stop, ils étaient avec nous la plupart du temps, et je peux dire qu’ils travaillaient très dur.
Je ne leur avais jamais parlé avant, mais je suis content d’avoir pu sortir et manger quelquefois avec eux pendant la tournée.
Quand nous sommes restés dans un ryokan avec onsen, Yoko leur disait "Vous tous, vous allez chacun votre tour devant, et vous faites un truc drôle," les pauvres garçons (rires).
Mais ils ont essayé très fort.
Cette tournée nous a rapprochés.
Ils sont vraiment mignons, je sais que ça a du être difficile pour eux, parfois, mais il y avait des moments comme ça, aussi.
J’espère qu’ils apprendront à surpasser ça pour grandir.

- Quelque chose de drôle?
Chaque jour était constamment rempli de rires.
Dans les loges, il y avait toujours quelqu’un en train de rire.
C’était une bonne atmosphère.

- Quelque chose de pas drôle ?
A Tottori, l’organisateur nous avait prévenu, "les gens de Sankei ont tendance à être très introverti."
Tottori est là où vit ma grand-mère, et j’y vais depuis que je suis petit, c’est une terre que j’aime vraiment.
Mais je pensais, il dit ça, mais quand ce sera le concert tout ira bien... J’y pensais avec légèreté, mais en réalité ils étaient vraiment timides.
D’après Hina, s’il regardait une fan dans les yeux, elle détournait le regard... c’est ce qu’il m’a dit (rires).
Plus que drôle, j’ai trouvé ça mignon, et en même temps j’ai pensé qu’il fallait essayer encore plus fort.

- Souvenirs des trajets?
J’avais des problèmes parce qu’il faisait toujours trop chaud ou trop froid.
Ce genre de choses, ça dépend d’avec qui on est.
Si je trouve qu’il fait froid et que j’éteins l’air conditionné, Ryo aura vraiment trop chaud.
Au fait, je n’ai jamais entendu Yoko, Maru, et Ohkura dire qu’ils avaient froid.
Ah, c’est parce que...... (rires)

- Quelque chose de nécessaire pour les voyages?
Un masque pour protéger ma gorge, et des suppléments comme des vitamines et ce genre de chose.

- Une performance mémorable?
J’ai oublié où c’était, mais c’est quand il a fait le plus chaud en août.
Il y avait une salle vraiment très chaude.
La sueur, elle coulait vraiment comme une douche, sérieusement.
Et aussi, le show qu’il y a eu le jour de mon anniversaire, celui-là reste spécialement dans ma mémoire.

- Ce que vous avez envie de faire, là?
J’ai juste envie de me déconnecter.
Mais dieu merci, demain j’ai un jour off à Okinawa, alors je vais pouvoir le faire.

- Que regarder dans le photobook?
C’est quelque chose qui a été construit par un échange constant d’opinion avec le staff de production, alors j’attend avec impatience de voir le produit fini, ça semble déjà très satisfaisant..
J’espère que les sentiments et les pensées de toutes ces personnes, contenus dans ce livre, seront ressentis, cela me rendrait très heureux.

- La tournée, selon vos mots?
"Chaleur," la puissance du public était chaude, aussi, c’était vraiment ça.
La saison durant laquelle s’est déroulée la tournée était l’avant-été, l’été, l’après-été... c’était comme ça, donc.

- Une trésor gagné pendant la tournée?
Que nous ayons pu finir. Tout a été une très bonne expérience.
Les bonnes choses comme les mauvaises choses, les choses drôles tout comme les choses pas si drôles que ça, tout va rester pour nourrir ce qui viendra après.
Il n’y a rien eu de négatif... voilà ce qu’a été la tournée.

- Vos sentiments après être arrivé au dernier jour ?
Après la dernière chanson, en haut des escaliers, nous avons dit "bye bye" à tout le monde.
Jusqu’à ce moment là, c’était totalement comme d’habitude.
Mais au moment où nous avons quitté la scène, beaucoup de sentiments très divers m’ont envahi.
C’est vrai que nous avons accompli quelque chose de grand, en tant que groupe... je le comprends.
Je pense que c’était vraiment une très bonne tournée.
Mais tout à la fin, l’idée que "il y a quelque chose qui ne va pas" s’est infiltrée dans ma tête.
Je ne sais pas très bien comment l’exprimer avec des mots.... hum, quelque chose qui ne va pas.
Jusque alors, j’attendais ça en pensant "quand ce sera finalement terminé je sais que je serais vraiment satisfait, je me demande comment ce sera," mais un sentiment très compliqué a fait son apparition.
Ca fait plusieurs heurs, maintenant, mais je ne comprend toujours pas... ça me frustre un peu.
Je pense que c’étaient 5 mois où nous avons absorbé beaucoup de choses, des choses ayant une vraie signification.
C’est sûrement pourquoi, au tout dernier show, ce genre d’émotions s’est soudain mis a enfler.
L’année dernière, j’aurais simplement dit "Yay, c’est fini! Bien!"
Quand j’y pense, je me dis que peut-être cela montre que j’ai un peu mûri.
Tous les membres souriaient et saluaient de la main, en disant "merci!" mais avec ce que je ressentais, je n’arrivais pas à sourire.
Je pense que dans le public, beaucoup de fans de sont interrogés,"hm?"
Il y avait plein de gens des media, alors j’aurai pu faire un sourire, mais ça aurait été me mentir à moi-même.
Ce genre de choses, on n’a pas la chance de pouvoir le dire.
Peut-être que si quand c’est un live solo, mais on ne peut pas se mettre à parler comme ça d’un coup sur scène.
Alors je pense que peu de gens ont compris ce qui se passait en moi.
C’est un sentiment auquel je ne peux rien, et du moment qu’au moins quelques personnes l’ont compris, ça me va.
Je ne regrette pas de ne pas avoir pu saluer avec un sourire éclatant, mais étant donné que ce n’était pas simplement mon live personnel et que je me suis malgré tout conduit comme ça, je suis désolé.
Mais ce n’est pas comme si je pensais que ne n’aurais pas du agir comme ça, je n’ai aucun regret.
Vraiment, même moi je me trouve frustrant (rires).
Mais comme je l’ai dit, je me suis senti comme ça parce que j’ai pu faire l’expérience de cette tournée.
Je pense que j’ai mûri et que j’ai avancé d’un pas, ce qui fait que je ressens ce genre de choses, et je suis vraiment reconnaissant pour toutes les expériences et les gens qui sont associés à cette tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jennifer
: Mugendai :
: Mugendai :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1559
Age : 37
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Ven 22 Fév - 21:01

Pour les membres:
Ryo Nishikido
Ryo, il fronce les sourcils là où l’on a envie de penser "Tu n’es pas censé te mettre en colère pour ce genre de choses." (rires)
Il est vraiment direct, Ryo.
C’est probablement ce qu’il y a de bien, chez lui.
Et dans les rares occasions où Ryo est complètement hyper, tous les membres - moi inclus - sont entraînés, et tout le concert devient hyper.
Voir ce Ryo, cela procure vraiment un sentiment spécial.

Ryuhei Maruyama
Maru est... c’est comme de voir une créature étrange et très intéressante (rires).
Les choses qu’il dit, et que d’après moi personne ne peut copier, je pense que c’est un des grands avantages de Maru.
Mais comme moi, il a clairement des bons jours et des mauvais jours, les mauvais jours on peut sentir son irritation dans l’air.
Ces jours-là, je lui dis "Il y a des gens, là, dehors, qui ont attendus des mois et des mois pour te voir."
Et quand c’est mon tour de tomber sur un jour comme ça, Maru me dit le même genre de choses et m’aide à m’en rendre compte.
Ainsi, avant les shows on s’encourage l’un et l’autre.

Shota Yasuda
Cette fois, Yasu est celui qui m’a le plus fait penser "alors, il est comme ça, au fond, ce type."
Yasu est vraiment gentil.
Envers tout le monde, il est tellement gentil qu’il est Presque trop gentil.
Cette partie de lui m’a vraiment aidé.
Il y a beaucoup de personnalités différentes au sein des Kanjani8, mais je pense que c’est grâce à lui que notre groupe a une atmosphère siiiiiiii chaleureuse.
Mais il a aussi un côté très sensible, il est facilement déprimé.
Cependant il prend ça avec philosophie
Je crois que probablement, il arrive à trouver de lui-même comment s’apaiser.

Tadayoshi Ohkura
Ohkura est devenu quelqu’un sur qui on peut vraiment compter.
Son aura est devenue celle d’un batteur.
J’ai l’impression que beaucoup de batteurs ont un grand coeur.
Un joueur en retrait... non, pas exactement, mais il nous met à l’aise, c’est vraiment ce que je ressentais pendant que nous jouions.
L’année dernière, par exemple, ce n‘était pas comme ça, mais cette fois-ci je me suis rendu compte, j’ai réalisé que je regardais toujours vers la batterie.
Son solo de batterie était vraiment cool, et c’était vraiment génial de jouer avec lui.

Murakami Shingo
Cette fois Hina m’a demandé des conseils sur le chant.
le show, quand on se douchait dans des cabines avoisinantes, alors qu’on était encore en mode concert, il me demandait et je lui disais "Si j’étais toi, je le chanterais plutôt comme ça."
Et après, au show suivant, il faisait comme je lui avais dit.
J’en étais heureux.

You Yokoyama
Quand je regarde Yoko, j’ai l’impression qu’il voit les choses complètement différemment de la manière dont je les vois... d’une manière que je ne peux même pas imaginer..
En ce qui me concerne, je me demande si l’audio ne fait pas trop d’écho, ou alors je pense à comment je pourrais communiquer quelque chose à travers ma performance... ce genre de choses. Mais Yoko a toujours une vue d’ensemble et il voit et comprend le public, il pense, "Qu’est-ce qui les rendrait encore plus heureux?"
En ce sens, j’admire vraiment Yoko.
Mais vous voyez, ce type, il abandonne trop facilement (rires).
On voit facilement, "Ah, il a arrêté."
S’il essayait un peu plus longtemps sans laisser tomber, il atteindrait le niveau ultime.



Oh, mais j’ai beau haïr la chantilly, si c’est ce que tu sens, subaru, alors peu importe, soyons fous, humons à pleins poumons cette odeur sucrée…
J’adore le "J’ai l’impression que beaucoup de batteurs ont un grand cœur," une petite dédicace pour son copain visualeux ^^
Mais sa dernière réponse, elle m’a énormément troublée…
Quand j’ai vu les clips de la fin de tournée, en le voyant l’air renfrogné avec les sourcils froncés, j’ai d’abord pensé "merde, c’est son grand moment, c’est le triomphe, et il a le soleil dans les yeux, dommaaaaage…," franchement ça me donnait envie de rire, mais quand j’ai remarqué qu’il avait cet air-là même à l’intérieur, là où il n’y a pas de soleil, j’avais plus trop envie de rire…
Et entendre de sa bouche à quel point la fin de la tournée a été un déchirement, ça me fait de la peine. Lui, il a passé 5 mois entouré de tout ce pour quoi il vit, à savoir des répèt’, des balances, des check-up sons, des musiciens, des instruments, des lives… Des fois on parle des gens qui quittent "le monde" pour faire des retraites dans des monastères, se recentrer sur leur vie, sur leurs attentes, et j’ai l’impression que c’est exactement ce que ça lui a fait, et que malgré l’emploi du temps trépidant ça a été un véritable apaisement moral, cette parenthèse de 5 mois.
Dans ce cas-là, j’imagine combien ça a du être difficile de revenir à la vie "normale"…

Et en même temps je suis contente qu’il ressente ça - non, je ne suis pas sadique - c’est juste que je pense sincèrement qu’au final ça le rendra plus heureux… Je ne sais pas trop comment l’expliquer avec des mots, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nat
~ONE~
~ONE~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6661
Age : 31
Localisation : Angers
Kanja'favori : ♥ Shota ♥
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Ven 22 Fév - 21:18

jennifer a écrit:
Pas vraiment, "tel show, à tel endroit," mais le public dans son ensemble, qui nous encourageait avec les stylos lumineux et les uchiwa... cette scène je m’en souviens.
Ha, j'imagine au tokyo dome, les 55000 personnes...

Citation :
- Les souvenirs que vous avez achetés?
Je suis allé dans une friperie à Okinawa.
C’était un magasin spécialisé dans les chemises hawaïennes, j’ai acheté une chemise, là-bas.
C’est tout, je pense.
Le menteuuuuuuur!!!!
Dans son j-web il disait qu'il avait acheté plein de trucs!!! ^^

Citation :
Pendant la tournée, Hina (Murakami) demandait à chaque fois, "il y a des mecs, là, dehors? ~," et il y avait une forte probabilité pour que de grosses voix répondent.
Des grosses voix! ^^
J'imagine bien les gars au concert, des gars aussi barrés que les eito, en train de balancer des boulettes de papier sur leurs voisines pour se faire remarquer ^^

Citation :
Mais je suis un adulte de 26 ans, maintenant~, tu n’as pas à t’inquiéter autant.
Alors que je suis sure que ça lui fait trop plaisir, à subaru, en fait ^^

Citation :
Ils sont vraiment mignons, je sais que ça a du être difficile pour eux, parfois, mais il y avait des moments comme ça, aussi.
J’espère qu’ils apprendront à surpasser ça pour grandir.
Oh, toute cette l'empathie ^^

Citation :
Au fait, je n’ai jamais entendu Yoko, Maru, et Ohkura dire qu’ils avaient froid.
Ah, c’est parce que...... (rires)
Babuuuu, saleté!!! ^^

Citation :
Mais ce n’est pas comme si je pensais que ne n’aurais pas du agir comme ça, je n’ai aucun regret.
Et bien c'est le plus important...

Citation :
S’il essayait un peu plus longtemps sans laisser tomber, il atteindrait le niveau ultime.

Yoko en maitre du monde, j'ose à peine imaginer ce que ça donnerait ^^

Citation :
Et en même temps je suis contente qu’il ressente ça - non, je ne suis pas sadique - c’est juste que je pense sincèrement qu’au final ça le rendra plus heureux…

C'est bizarre de dire ça, quand même, non?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whiti
: Zukkoke Otokomichi :
: Zukkoke Otokomichi :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 707
Age : 35
Localisation : en tchetchenie notakual
Kanja'favori : yoko
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Ven 22 Fév - 23:12

arf l'est mimi sa maman ^^

koi dans 3/4ans il aura 30 balais 0_0 je suis pas loin derriere T_T


ce qui est bien avec babu c'est qu'il est honnete avec ses sentiments et il a sa façon bien à lui de voir les choses.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darky
L'Admin en Chef D'Osaka
L'Admin en Chef D'Osaka
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7137
Age : 33
Localisation : in Wonderland...
Kanja'favori : Tacchon ^_^
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Ven 22 Fév - 23:46

Il me touchera toujours Baru ^^

J'adore comment il parle des enfants, et des hommes, il est fier à mon avis, que son groupe ne soit pas qu'un groupe à groupies comme d'autres ^^

Je comprends son sentiment pour la fin de tournée, 5 mois, c'est un long moment, il y a certainement eu des hauts et des bas, et puis c'est la fin, ça m'étonnes pas de lui qu'il ne sache pas vraiment quoi ressentir, je sais pas pourquoi, mais ça m'étonnes pas.

jennifer a écrit:
J’adore le "J’ai l’impression que beaucoup de batteurs ont un grand cœur," une petite dédicace pour son copain visualeux ^^
Ruka d'amour ^^

Enfin bref, il est honnête et ne regrette rien, c'est un type bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknotaku.livejournal.com/
maki
: Sukiyanen Osaka :
: Sukiyanen Osaka :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 37
Kanja'favori : すばる
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Sam 23 Fév - 0:23

Jennifer Arigatouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

j'aime énormément quand il parle de ce qu'il ressent à la fin du dernier concert, je trouve que sa fait sa force d'être à ce point sincère avec ce qu'il éprouve et de pouvoir en parler sans aucun détour !!!!!!!!!

j'ai l'impression que toute la profondeur de l'être de Subaru est encrée à chaque mots qu'il "écrit" !!!!!!

jennifer a écrit:
- A propos de votre solo ?
Les gens me disent souvent "l’image que tu donnes, c’est celle de quelqu’un qui tient le micro à deux mains, et qui chante en regardant en l’air."
C’est peut-être que c’est le moment où je regarde le moins le public.
C’était au point où j’étais comme quelqu’un d’autre lorsque je chantais, j’étais dans mon propre monde.

c'est exactement çà, quand il chante il est dans son monde et c'est vrai qu'il ne regarde pas le public durant Ruwa mais sa voix suffit à nous transporter avec lui.

Merci Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaola
: Zukkoke Otokomichi :
: Zukkoke Otokomichi :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 755
Age : 35
Localisation : à eito city! haaa haaa eito renja
Kanja'favori : Maruuu! *3*
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Sam 23 Fév - 20:31

han! merciiii Jennifer pour la trad ;_;
raa je love subaru de plus en plus ___

en vrac:

- J'aime comme il parle des enfants qui sont venu les voire, c'est chou *^^*
- Troop adorable sa maman, et on ressent bien comment ça lui faisait plaisir ^^
- ça ne m'étonne pas non plus sa réaction à la fin de la tournée, c'était quand même une centaine de date! ça doit faire quelque chose de reprendre une vie "normale"..

Citation :
Maru est... c’est comme de voir une créature étrange et très intéressante (rires).

haha il est énorme xD
en tout cas, on remarque que chacun dit pratiquement la même chose de l'autre ^^

Citation :
Il y a beaucoup de personnalités différentes au sein des Kanjani8, mais je pense que c’est grâce à lui que notre groupe a une atmosphère siiiiiiii chaleureuse.

c'est pas faux *_*
subassan <33 j'aime quans baru parle de yasu et inversement ^^

Edit:

Citation :
c'est exactement çà, quand il chante il est dans son monde et c'est vrai qu'il ne regarde pas le public durant Ruwa mais sa voix suffit à nous transporter avec lui.

Oui, je pense exactement pareil! je ne me lasse pas de regarder son solo, le voir autant dans sa chanson c'est magnifique je trouve!

Sinon, pour parler des fans masculins, j'en ai vu quelque uns dans le public en re regardant 47 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadahala
: Naniwa Iroha Bushi :
: Naniwa Iroha Bushi :
avatar

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 29
Localisation : quelque part ou la dure réalité ne m'atteindra pas tout de suite ^^
Kanja'favori : Yasu!! mais j'adore aussi Okhura Subaru et les autres!!
Kanja Butterfly :
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   Jeu 28 Fév - 22:32

Merci beaucoup pour cette trad!!!!!
Subaru me fera toujours autant d'effet quand il parle... il est super sincere dans ses sentiment smais aussi avec les autres
je l'aime trop ce p'tit bonhome!
J'aime beaucoup aussi ce qu'il dit sur les autres membres, les Jrs et sur sa maman aussi lol

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PHOTOBOOK] Subaru Long interview   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PHOTOBOOK] Subaru Long interview
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview Long Chris
» Interview avec John Burks pour Rolling Stone Magazine : 4 février 1970
» long chris sur scène le 22 mai
» Toverland+Movie-Park Germany+Phantasialand (long!)
» Interview fred schneider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~*~ Forum sur les Kanjani8 ~*~ :: Photobook / Book / PAMPHLET-
Sauter vers: